Quand utiliser un gyrophare ? 

Même si la réponse à cette question parait simple : « Quand on a besoin d’être visible pardi !! », il est tout de même intéressant de faire une piqûre de rappel.  

Le gyrophare bleu accompagné d’une sirène ne s’utilise qu’en cas d’urgence extrême. Il indique qu’un service d’urgence se rend sur un lieu d’accident et qu’il faut se pousser. 

Le gyrophare bleu seul, signale un lieu d’accident et accompagne les équipes d’intervention.  

Le gyrophare orange signale lui la présence d’un danger. Monté sur véhicule, il indique une zone de travail ou d’accident, un véhicule lent et/ou encombrant.    

Norme spéciale pour circuler sur la route : ECE R65 

Les véhicules ayant besoin d’un gyrophare qui circulent sur la route, doivent posséder un gyrophare ECE R65. Cette norme européenne obligatoire certifie que le gyrophare émet assez de lumière et que le faisceau lumineux est bien réparti autour du gyrophare. Les fixations doivent également être conforme à cette norme. La réglementation R65 se compose de nombreux tests scientifiques de mesure. 

 Le plus important à retenir c’est qu’il faut que votre gyrophare soit R65 si vous aller sur la route. Vous devez donc vérifier que celui-ci pour le marquage E sur le cabochon  

Pour une intégration en toute sécurité : ECE R10 

Afin d’intégrer votre gyrophare en toute sécurité dans le système électrique de votre véhicule il est préférable que celui-ci soit également certifié R10. Cette norme vérifie la compatibilité électromagnétique du gyrophare. Le but est que votre gyrophare n’émette pas d’ondes qui pourraient perturber votre véhicule et que celui-ci ne soit pas affecté par les perturbations électromagnétiques extérieures. 

Comment choisir son gyrophare ? 

Pour choisir votre gyrophare différents critères sont à analyser : 

  • La technologie utilisée : LED ou halogène ? La technologie halogène est moins coûteuse que la technologie LED. En revanche, les LED sont très résistantes et ont un potentiel d’éclairage plus important. Chez Efa, nous avons abandonné la technologie halogène et nous nous concentrons uniquement sur les LED. 
  • Le type de fixation : Pour bien choisir vos fixations, il faut que vous analysiez les vibrations que le gyrophare va subir. Si celui-ci va être soumis à de forte vibration, une fixation sur hampe est à privilégier. Si vous voulez déplacer le gyrophare souvent, il faut une fixation magnétique. Dans le cas contraire une fixation vis sera suffisante. 
  • L’indice de protection : Pour en savoir plus, lisez notre article sur les indices IP. 
  • Bien évidemment la tension d’alimentation du gyrophare doit correspondre à celle de votre véhicule afin de l’intégrer facilement. 
    Share This